Présentation

L'Institut des Sciences du Mouvement Etienne-Jules Marey est une Unité Mixte de Recherche (UMR 7287), associant Aix-Marseille Université et le CNRS au travers de l’Institut des Sciences Biologiques (INSB), Institut de rattachement principal et de trois instituts secondaires : l'Institut des Sciences de l'Ingénierie et des Systèmes (INSIS); l'Institut des Sciences Informatiques et de leurs Interactions (INS2I) et l'Institut des Sciences Humaines et Sociales (INSHS).

L'institut est situé sur pluseiurs sites d'Aix-Marseille Université, le campus de Luminy, l'Hopital Sainte-Marguerite, l'Hopital de la Timone, et le site de l'IUT d'Aix-en-Provence

Au cours des dix dernières années, l'ISM a développé une expertise reconnue dans l'approche multidisciplinaire des mécanismes qui sous-tendent le comportement moteur et la cognition complexes, la physiologie, la sociologie et la biomécanique. L'ISM possède également une expertise dans le domaine de la réalité virtuelle, du biomimétisme et de la biorobotique. L'ISM se concentre sur l'étude du mouvement sous différents angles scientifiques. Le principal domaine de recherche du laboratoire concerne l'étude et la modélisation du mouvement humain.
L'originalité des recherches menées à l'ISM est de prendre le comportement comme base de référence pour étudier les mécanismes sous-jacents et le rôle des contraintes d'origines diverses (neurales, cognitives, musculaires, énergétiques, squelettiques, environnementales, mécaniques) à de multiples niveaux d'observation, c'est-à-dire de la jonction neuromusculaire aux comportements individuels et collectifs complexes. Dans cette perspective, les contraintes et les mécanismes sont étudiés soit séparément, soit conjointement, selon des approches disciplinaires et multidisciplinaires.
Pour soutenir ses projets, l'ISM s'est doté d'un équipement de haute technicité pour l'analyse du mouvement et de ses fondements (neuro)physiologiques, biomécaniques et musculaires. Cet équipement peut être associé à la réalité virtuelle et couplé à des capteurs embarqués et portables, développés et personnalisés par des ingénieurs spécialisés du laboratoire.
L'ISM possède cinq plateformes technologiques de pointe.

Le Centre Méditerranéen de Réalité Virtuelle (CRVM) est à la pointe de l'étude des mouvements humains par des techniques immersives interactives, et est un centre de ressources réputé pour ses applications scientifiques et industrielles.

La plateforme technologique d'Aix-en-Provence encourage l'innovation et le transfert de technologie dans le domaine de la (bio)mécanique.

L’arène de vol a également été construite pour la recherche en biorobotique, avec le soutien financier de Robotex, l'association nationale française des plateformes robotiques.

La plate-forme MECABIO : Au service des entreprises pour le bénéfice des patients. Cette plateforme permet de réaliser des essais de caractérisation mécanique sur tous types de matériaux, biomatériaux ou matières biologiques.

La dernière plate-forme en date, le TechnoSport, a été créée pour associer le sport de haut niveau à la recherche scientifique afin d'améliorer les performances des athlètes, mais aussi pour mieux connaître les populations les plus vulnérables (obèses, personnes âgées) en vue d'améliorer la santé et la qualité de vie.

L'ISM travaille avec différents clusters (pôles de compétitivité). Sa recherche est soutenue par des partenariats d'entreprises à long terme par le biais de chaires universitaires (avec Oxylane dans l'industrie des équipements sportifs, avec PSA dans l'industrie automobile, avec Eurocopter dans l'industrie aérospatiale et avec AG2R permettant de concevoir des tests de situations d’entraînement pour prévenir le risque de chute et le déclin des fonctions cognitivo-motrices).

THEMATIQUES DE RECHERCHE

Les thèmes de recherche de l'Institut portent sur les déterminants mécaniques, physiologiques, neurologiques, psychologiques et sociologiques de la motricité des êtres vivants, l'Homme en particulier.

Le projet de l'Institut est de développer l'interdisciplinarité pour l'étude du Mouvement, afin de travailler aux frontières des champs disciplinaires.

EFFECTIF

Afin de garantir la mixité des personnels (CNRS et Université) et des champs disciplinaires (Sciences de la Vie et Ingéniérie), le laboratoire est dirigé par un Directeur, assisté de trois Directeurs-adjoints, qui ensemble définissent et défendent une politique scientifique. La Direction s'appuie sur une équipe de direction, composée de la conférence des chefs d'équipes scientifiques et techniques, et coordonnateurs de grands projets transversaux. L'équipe de direction gère la mise en œuvre de la politique scientifique de l'unité (répartition du budget, coordination des projets, programmes, et réponses aux appels d'offre...) Le Conseil de laboratoire, statutaire, assiste la Direction sur des questions portant à la fois sur la politique scientifique et la vie de l'unité en général.

L'effectif du laboratoire est d’environ 150 personnes (chercheurs, enseignants-chercheurs, ITA/IATOS et doctorants).