• vidéo de présentation

  • Déterminer le rôle fonctionnel de la proprioception avec des patients atteints de neuropathie

  • L'ISM identifie les déterminants de l’expertise sportive et étudie leurs interactions

  • La VR aussi a sa place dans les laboratoires. C'est en tout cas la matière première sur laquelle travaille le Centre de réalité virtuelle de la Méditerranée installée au sein du campus de Luminy pour analyser le comportement humain.

  • SMART BOARD, une technologie brevetée et innovante issue des travaux de recherche du Dr Laurent Vigouroux.
    SMART BOARD est une prise d’entraînement destinée à la pratique de l’escalade en loisir ou compétition.

  • Thomas Pesquet et Lionel Bringoux échangent autour du projet FLEXMOVE

  • AntBot, le robot fourmi qui se déplace sans GPS

  • Dispositif expérimental utilisé dans le cadre de l'étude du geste d'atteinte en immersion sous l'égide du CNES, avec un scaphandre prototypique développé par COMEX sa.

  • "Virtushoot" (Financement Défi Instrumentation aux Limites du CNRS 2017) : un environnement virtuel portable dédié à l'étude in-situ du lancer au basketball.

  • Recherches Interdisciplinaires Innovantes en Sciences du Mouvement Humain

  • Une équipe de l'ISM est capable de quantifier la proprioception, appelée aussi le "sixième sens"

  • Comment les insectes en vol perçoivent-ils la gravité ? Les travaux de l'ISM ouvrent la voie à une future conception bio-inspirée des pilotes automatiques des aéronefs et des drones en faisant, à l’instar de la mouche, une économie de capteurs.

  • C’est une première mondiale : un robot aérien capable de modifier sa forme en plein vol !

Seminars and events

13 Apr 2023
13:00 à 14:00

La science Ouverte à AMU - Panorama et opportunités

Fabien Borget, chargé mission AMU

AMU a placé la science ouverte au cœur de sa stratégie depuis de nombreuses années ; le contexte national et européen accélère actuellement cette tendance, ce qui renforce notre positionnement. Au cours de ce séminaire, je présenterai les piliers historiques de la science ouverte, je développerai ensuite les différentes actions politiques et concrètes en termes de services que l’Université développe. Je montrerai que la science ouverte est bénéfique à la société en permettant une diffusion libre et gratuite de la connaissance, en renforçant la crédibilité de la recherche, en accélérant l'innovation et en impliquant davantage le public dans la science.

11 May 2023
13:00 à 14:15

Compréhension et protection des Traumatismes Tête et Colonne (T2C)

Marie-Hélène Beauséjour & Yvan Petit (invités par M. Pithioux)

Les commotions cérébrales et les blessures médullaires traumatiques sont des lésions délétères pour les individus touchés. Le comportement mécanique de la tête, de la colonne et du névraxe ainsi que l’influence des conditions d’impact, de l’âge et du sexe sur ce comportement sont encore méconnus, ce qui nuit à la capacité des chercheurs et chercheuses à améliorer les soins médicaux et à développer des dispositifs de sécurité plus performants.

Le groupe de recherche T2C, Traumatismes Tête et Colonne, est composé des professeurs Yvan Petit, Eric Wagnac et Marie-Hélène Beauséjour. Le groupe possède une plateforme scientifique située entre l’École de technologie supérieure et le centre de recherche de l’Hôpital du Sacré-Cœur à Montréal. Cette plateforme comprend des laboratoires informatiques, un laboratoire d’impacts et un laboratoire expérimental biologique. Leur recherche est centrée sur l’étude des mécanismes de blessures à la tête, à la colonne vertébrale et à la moelle épinière ainsi qu’au développement de dispositifs de protection et dispositifs médicaux. Du point de vue de la compréhension des mécanismes de blessures, les travaux en cours visent à caractériser l’effet de l’arthrose sur la colonne vertébrale et sur sa vulnérabilité lors d’un accident et à développer des modèles par éléments finis avancés de la moelle épinière prenant en compte sa perfusion, sa poroélasticité et sa conductivité. Pour le développement de dispositifs de sécurité, le groupe travaille sur le développement de mousses innovantes pour améliorer l’absorption des chocs et sur l’analyse cinématique des impacts à la tête lors de chutes notamment en e-scooter afin de caractériser les conditions d’impacts en jeu lors de traumatismes.

25 May 2023
13:00 à 14:00

Le muscle un système rétroagit: vers une approche thermodynamique de la réponse force- vitesse

Christophe Goupil (Univ. Paris-Diderot)

Invité par S. Viollet et J. Serres

Résumé:

La question de la réponse musculaire n'est pas nouvelle et sa modélisation couvrent plusieurs champs de la physique, depuis la mécanique jusqu'à la thermodynamique.

En 1938 Archibald Hill propose un modèle de la réponse force-vitesse du muscle, formalisée par une équation impliquant trois constantes. Ce modèle rend très bien compte

de la réponse force -vitesse mais le sens physique des trois constantes est longtemps resté obscur.

En repartant des premier et second principes de la thermodynamique notre équipe a pu reconstruire la forme analytique de Hill en attribuant un sens thermodynamique précis à chacun des trois termes.

Dans ce cadre de description le muscle se comporte comme une machine thermodynamique placée sous une différence de potentiel chimique.

Cette modélisation a mis en lumière le fait que le muscle se comporte comme une machine thermodynamique placée en conditions aux limites mixtes avec ses réservoirs.

Il en résulte que le muscle est un système rétroagit, avec toutes les propriétés qui découlent des systèmes bouclés.

Nous avons par ailleurs montré que la mesure de consommation en oxygène d'un organisme sous effort aérobie permet de remonter aux principaux paramètres de Hill.

Il s'en suit que le point de fonctionnement d'un muscle peut parfaitement se décrire en terme de Cost Of Transport, (COT).

Compte-tenu de l'usage du concept de COT dans le cadre de l'optimisation énergétique des actionneurs en robotiques, il devient donc possible d'envisager une approche réellement bio-inspirée des muscles synthétiques et des actionneurs.

Présentation

8 Jun 2023
13:00 à 14:00

Semi-autonomous and autonomous robots: stability, robustness and safeness

Julio Bettancourt (ONERA, Toulouse)

Invité par F. Ruffier

Abstract:

The need for improved aggressive maneuvers, where accidents involving both manned and unmanned semi-autonomous and autonomous vehicles and the development of robotic software architectures that ensure both a high-level of autonomy on operations, and the robustness to possible failures, continue to represent a significant challenge to operational effectiveness. Therefore, the design of robust control architectures become more attractive for outdoor missions and practical applications. In this presentation, I will discuss a few semi-autonomous and autonomous control algorithms based on model for solving the regulation problem while following a desired trajectory or a target. In addition, we will discuss robust control architectures to counteract model uncertainties and a external perturbations such as wind gust and loss of effectiveness in rotors. Finally, I will propose a system that can improve the safety and accuracy of admittance/impedance controlled robotic manipulators equipped with proximity perception alongside a software architecture called skill management layer.

22 Jun 2023
13:00 à 14:00

Nature: between curiosity and inspiration

Laura Zorzetto (Germany), invité par L. Tadrist

Nature: between curiosity and inspiration
Materials science is a useful tool to study nature and to apply the lesson learned when designing novel composites. In this talk, I will present an example of characterization of a living microbial composite and two examples of bioinspired structure development. In all these cases, biological and bioinspired materials are looked at through the lenses of a biomaterial scientists with a passion for sticky, stinky and non-trivial composites.

La nature : entre curiosité et inspiration
La science des matériaux est un instrument utile pour étudier la nature et appliquer les leçons apprises à la création de nouveaux composites. Dans cet exposé, je présenterai un exemple de caractérisation d'un composite microbien vivant et deux exemples de développement de structures bioinspirées. Dans tous ces cas, les matériaux biologiques et bioinspirés sont examinés à travers le prisme d'une chercheuse en sciences des biomatériaux passionnée par les composites collants, puants et non triviaux.

5 Jul 2023
13:00 à 14:00

Braking Good: the Science of Mountain Bike Braking

Phillip Fink, invité par R. Boostma (attention, séminaire le merc 5 juillet!!)

How do elite mountain bikers control their braking? What visual information are they using? Right now, very little is known about it. Mountain biking is the single most popular cycling discipline, but it remains one of the least researched. Most of the literature has examined the physiological demands of mountain biking, but little is understood about the role of skill in high performance mountain biking. To address this deficiency, we have begun studying braking as a window into mountain biking skill. The talk will consist of two parts. The first part will about how braking can be measured and quantified in a single variable that captures 93% of the variability in performance during downhill cycling. The second part will begin a discussion about how to look at the visual information that expert cyclists are using to control braking, and some of the challenges to developing a general theory of braking.

Comment les vététistes d’élite contrôlent-ils leur freinage ? Quelles informations visuelles utilisent-ils ? À l’heure actuelle, on sait très peu de choses à ce sujet. Le vélo tout terrain est la discipline cycliste la plus populaire, mais elle reste l’une des moins étudiées. La plupart de la littérature a examiné les exigences physiologiques du VTT, mais nous comprenons peu de choses sur le rôle de l’habilité dans le VTT de haute performance. Pour remédier à cette lacune, nous avons commencé à étudier le freinage comme un moyen de comprendre le rôle des habilités dans le VTT. Le séminaire se composera de deux parties. La première partie portera sur la façon dont le freinage peut être mesuré et quantifié dans une seule variable qui capture 93% de la variabilité des performances pendant la descente. La deuxième partie commencera une discussion sur la façon d’examiner les informations visuelles que les cyclistes experts utilisent pour contrôler le freinage, et certains des défis liés à l’élaboration d’une théorie générale du freinage.

Philipp Fink est membre du jury de thèse de D. Van Opstal, dont la soutenance se tiendra le mardi 4 juillet à partir de 15h...

5 Oct 2023
13:00 à 14:00

Pathophysiology of neurodevelopmental disorders associated with low birthweight and strategies to prevent them

Prof M. Tsuji (Kyoto Women's University, invité par O Coq) Salle des Thèses

Séminaire dans la salle des thèses (ISM, A104)

Low birth weight (LBW) increases the risk of neurodevelopmental disorders (NDDs) such as attention-deficit/hyperactive disorder and autism spectrum disorder, as well as cerebral palsy, for which no prophylactic measure exists. Neuroinflammation in fetuses and neonates are considered to play a major pathogenic role in NDDs. Meanwhile, umbilical cord-derived mesenchymal stromal cells (UC-MSCs) and probiotics, Bifidobacterium, exhibit immunomodulatory properties. Therefore, we hypothesized that systemic administration of UC-MSCs or oral supplementation of Bifidobacterium in the early postnatal period may attenuate neuroinflammation and thereby prevent the emergence of NDDs. We have developed a rat model of mild intrauterine hypoperfusion, which causes fetal growth restriction and pups are born with low birthweight. The pups present hyperactivity and lack of sociability. For cell therapy study, we intravenously injected human UC-MSCs on postnatal day 1 (P1). For probiotics study, we did gavage administration of Bifidobacterium breve from P1 to P21. Each treatment partially ameliorated hyperactivity and lack of sociability. Anti-inflammatory effects of the two treatments were not remarkable, and we explored other possible mechanisms by using imaging mass spectrometry and electrophysiology. We will present our recent data on the effects of the two treatment and their possible mechanisms of action.

26 Oct 2023
13:00 à 14:00

Robotic metamaterials

Martin Branderbourger (invité par J Serres)

Amphitéatre de l'ISM de 13 à 14h

Active mechanical metamaterials have recently completely changed our ability to manipulate mechanical waves via, e.g., chiral edges modes, unidirectional transmission and self-amplification. However, little is known about how these properties could be translated to active metamaterials capable of large deformations. Here, we study 1D and 2D active metamaterials capable of large deformations by measuring their mechanical responses to dynamic impacts. We show that activity can be used to tune the bouncing angle and bouncing coefficient of active solids independently of their geometry and demonstrate that these specific properties can be rationalized by general odd elastic and non-hermitian skin wave models. This work opens avenues for novel active materials and devices with new mechanical properties based on out-of-equilibrium interactions such as antisymmetric shear coupling, self-oscillations, locomotion, etc.

Site de Martin (IRPHE, Marseille): https://www.martinbrandenbourger.com/

7 Nov 2023
16:00 à 17:30

Perception vestibulaire : Comment l’utilisation des stimuli naturels a permis de « craquer le code » neural (Amphi FSS)

Isabelle Mackrous & Jerome Carriot (Computational Systems Neuroscience Laboratory, McGill University), invités par L Bringoux

Attention, exceptionnellement un mardi à 16h!! Amphi FSS pour un duo de choc!

Résumé

Le système vestibulaire encode les mouvements de la tête et contribue aux réflexes, à la perception
spatiale et à la coordination motrice. Cependant, les mécanismes neuronaux par lesquels le système
vestibulaire module les comportements humains naturels, tels qu’expérimentés dans la vie de tous les
jours, demeurent largement inconnus à ce jour. En effet, les études précédentes ont principalement utilisé
des stimuli artificiels (e.g., stimuli sinusoïdaux) dont les caractéristiques diffèrent significativement des
stimuli naturels. Nos travaux ont récemment remis en question le codage/décodage des informations
vestibulaires par les neurones périphériques et centraux lorsque ces derniers sont stimulés de façon
similaire aux mouvements naturels. Les résultats ont non seulement montré que la nature du code neural
diffère entre les stimuli artificiels et naturels, mais également que le code évolue le long de la voie
neuroanatomique pour donner lieu à la perception. Spécifiquement, nous avons observé que
l’organisation des potentiels d’action est fondamentalement différente pour les neurones des noyaux
vestibulaires, du thalamus et du cortex et ce, en réponse aux stimuli naturels et non artificiels. D’un point
de vue comportemental, cette découverte montre que la perception est basée sur des mécanismes
différents selon la nature du stimulus. Conséquemment, repenser les recherches sur la perception
vestibulaire pour prendre en compte les caractéristiques propres au déplacement naturel du corps dans
l’espace est nécessaire.
Ce sont ces résultats que nous allons vous présenter en nous concentrant non seulement sur l’activité des
neurones quand ils sont considérés de façon isolée, mais aussi lorsque l’on prend en compte les
populations neuronales dans leur ensemble.

30 Nov 2023
12:00 à 14:00

Activité physique et plasticité cérébrale : quel rôle les myokines jouent-elles ?

Prof Marie-Hélène Canu (URePSS -staps-, Lille), invitée par O Coq (Amphi FSS)

Prof Marie-Hélène Canu: URePSSS (Unité de Recherche Sport, Santé, Société), Eurasport, Université de Lille

Bref résumé:

Nos muscles nous donnent la capacité de bouger, de nous déplacer, d'interagir avec notre environnement. Toutefois, ils sont bien plus qu'un moteur piloté par le cerveau. En effet, nombre d'études montrent aujourd'hui que l'activité physique exerce en retour des effets bénéfiques sur les fonctions cognitives. Lors de cette conférence, nous évoquerons ce dialogue entre muscle et cerveau et nous tenterons de comprendre par quels mécanismes l'activité physique est le meilleur allié de notre système nerveux.

7 Dec 2023
13:00 à 14:00

Contrôle sensorimoteur : de la neuropsychologie à la neurophysiologie

Dr Mariama Dione (LNC, Marseille), invitée par F Sarlegna (Amphi FSS)

Dr Mariama Dione (Postdoc au LNC, Marseille)

Résumé

Dans ce séminaire, je présenterai mon parcours en Sciences centré sur le contrôle sensorimoteur, et mon projet de recherche pour le futur. Au cours de mon doctorat combinant neuropsychologie et contrôle moteur, je me suis intéressée aux fonctions mentales qui permettent le contrôle et la régulation des actions motrices rhythmiques. Au cours de post-docs en neurophysiologie (Suède-Marseille), j’ai pu étudier de près le retour sensoriel tactile, et cela en réalisant des enregistrements de l’activité nerveuse périphérique chez des participants humains éveillés (technique de microneurographie) ou de la stimulation électrique des nerfs (microstimulation) dans un contexte sensorimoteur (toucher actif, manipulation d’objets chez sujets sains ou amputés et équipés de neuroprothèses). Forte de cette expérience multidisciplinaire, je souhaite dans le futur intégrer connaissances et techniques afin d’en apprendre encore davantage sur la manière dont contrôle moteur et le retour sensoriel tactile et/ou proprioceptif interagissent pour nous permettre d’affiner des actions plus ou moins complexes (manipuler des objets, contrôler la posture, jouer d’un instrument de musique), ou d’optimiser la manière dont on perçoit le monde via le toucher (toucher multi-doigts et plasticité corticale, lecture Braille).

18 Dec 2023
12:00 à 14:00

Coopération Homme-Machine : L’exemple de la conduite automobile assistée

Dr Jordan Navarro (Lab d'Etudes des Mécanismes Cognitifs, IUF, Lyon2) invité par G. Perrotte (Amphi) Exceptionnellement un lundi!

Dr Jordan Navarro (Lab d'Etudes des Mécanismes Cognitifs, IUF, Lyon2) invité par G. Perrotte  !!! Exceptionnellement un lundi de 12 à 14h avec déjeuner pour toutes et tous!!!

Amphi FSS

Résumé

Le premier volet de la présentation portera sur les coordinations perceptivo-motrices en conduite automobile manuelle et assistée. C’est sur ces coordinations perceptivo-motrices que reposent l’exploration de l’environnement routier et le guidage du véhicule dans cet environnement.

Le second volet traitera des aides qui peuvent être fournies aux conducteurs pour faciliter et sécuriser l’activité de conduite automobile. Il s’agit ici d’investiguer les relations qui s’instaurent entre conducteurs et assistances à la conduite.

Le troisième et dernier volet sera un prolongement des questions autour des relations homme-machine.

25 Jan 2024
12:00 à 14:00

Break a wing: how insects fly with damaged wings

Thomas Engels (Nouvel arrivant, Equipe SBI), ISM: Salle des thèses FSS (1er etage)

Abstract:
Flying insects, spectacular little flapping machines with enormous evolutionary success, are an invaluable source of inspiration for a large, interdisciplinary community of scientists. The aerodynamic mechanisms they use for propulsion are quite different from human-designed flying machines, and many aspects of their locomotion are not yet understood. In this talk I will show our latest results on housefly (musca domestica) flight with broken wings. We combine wing wear experiments, in which we study how wing damage progresses over time, with state of the art numerical simulations of the aerodynamics of flies with broken wings. The numerical simulations are done with our in-house open-source solver “WABBIT”, which combines wavelet-based adaptivity with an efficient parallelization to exploit massively parallel supercomputers. From those high-fidelity data, we derive a simple aerodynamic model, which, combined with the full-scale simulations, allows us to explain the energetic cost of flying with broken wings. This insight allows us to draw conclusions on the reserve flies are built with, which is potentially an important guideline for the design of aerial robots.

Francais Abstract:
Les insectes volants, spectaculaires petites machines aux ailes battantes qui ont connu une évolution très réussie, sont une source d'inspiration inestimable pour une vaste communauté interdisciplinaire de scientifiques. Les mécanismes aérodynamiques qu'ils utilisent pour la propulsion sont très différents des machines volantes conçues par l'humain, et de nombreux aspects de leur locomotion ne sont pas encore compris. Dans cet exposé, je présenterai nos derniers résultats sur le vol de la mouche domestique (musca domestica) avec des ailes endommagées. Nous combinons des expériences sur la dégradation des ailes, dans lesquelles nous étudions l'évolution de la détérioration des ailes au fil du temps, avec des simulations numériques avancées de l'aérodynamique des mouches avec des ailes cassées. Les simulations numériques sont effectuées à l'aide de notre solveur à code source ouvert "WABBIT", qui combine une adaptativité basée sur les ondelettes avec une parallélisation efficace permettant d'exploiter des superordinateurs massivement parallèles. À partir de ces données haute fidélité, nous dérivons un modèle aérodynamique simple qui, combiné aux simulations de haute fidelité, nous permet d'expliquer le coût énergétique du vol avec des ailes endommagées. Cet aperçu nous permet de conclure sur la réserve avec laquelle les mouches sont construites, ce qui est potentiellement une ligne directrice importante pour la conception de robots aériens.

1 Feb 2024
13:00 à 14:00

Effets secondaires, charge cognitive et stress en réalité virtuelle (salle des thèses)

Alexis SOUCHET (IRT SystemX), invité par F. Sarlegna

29 Feb 2024
13:00 à 14:00

Bio-Inspired joint design: Exploiting Morphogenesis and Evolutionary Adaptations of Synovial Joints

Kalenia MARQUEZ-FLOREZ (Postdoc Equipe SBI); lieu à préciser dans la FSS

Abstract:

Synovial joints have evolved in shape, dimensions, and tissue characteristics to endure a lifetime of load cycles while minimizing energy loss. Why not draw inspiration from these joints for mechanical design? Given that tissue characteristics are virtually uniform across all taxa and joints, it is the geometry (shape and dimensions) that adapts to the locomotion of each animal. In this talk, I will discuss how we explore the geometrical design principles of synovial joints to apply them to engineering joint design. For shape, we developed a generative design methodology inspired by the synovial joint morphogenesis process to shape contacting surfaces. In this process, cartilaginous bone rudiments grow locally, guided by hydrostatic and shear stress distributions. By mimicking these growth rules in an engineering context, we observed that it is viable to adapt contact surfaces to ensure uniform pressure distribution. Regarding dimensions, we formulated engineering joint sizing guidelines based on biological joint allometry. This involved analyzing the distal humerus dimensions of 110 quadrupedal animals and correlating them with the dynamic conditions experienced during galloping. Our findings indicate that joint dimensions have evolved across taxa to maintain consistent pressure, sliding speed, and fluid film lubrication, which are beneficial for tissue maintenance. This work provides insights into natural joint function, guiding the design of bio-inspired joints.

14 Mar 2024
12:00 à 14:00

To come : a venir

Meggy Hayotte

A venir

28 Mar 2024
13:00 à 14:00

De l'utilisation des coordinations sensorimotrices pour une assistance robotique intuitive et écologique au geste (Amphi FSS)

Nathanael Jérassé (ISIR, Sorbonne/CNRS), invité par J. DeGraaf

Titre: De l'utilisation des coordinations sensorimotrices pour une assistance robotique intuitive et écologique au geste

Les robots sont des outils prometteurs pour assister les gestes humains, qu'ils soient ceux d'un utilisateur handicapé ou d'un opérateur dans l'industrie. Si des progrès importants ont été réalisés au cours des dernières décennies sur la partie matérielle de ces dispositifs robotiques, il reste un défi essentiel : offrir aux utilisateurs un contrôle intuitif et écologique de l'assistance de leur corps par ces dispositifs. Dans cet exposé, je présenterai donc des recherches que nous menons sur la caractérisation des coordinations motrices naturelles et leur réorganisation induite par une déficience ou l'interaction avec des robots ; et comment ces connaissances peuvent être utilisées pour développer une meilleure commande des robots de rééducation et d'assistance. 

Site de N. Jérassé (ISIR, Sorbonne): https://www.n-jarrasse.fr/

 

4 Apr 2024
12:00 à 14:00

Behavioral, Neuropsychological, and Computational Perspectives on Sensorimotor Learning

Jonathan Xiao Tsay (Carnegie Mellon, USA) invité par F. Sarlegna

Abstract:

Humans are remarkably adept at learning to use their bodies in a coordinated manner. Understanding how we acquire, adapt, and retain motor skills is one of the principal goals of cognitive neuroscience and remains a defining challenge for robotics and clinical rehabilitation. While it is well established that sensorimotor learning entails multiple implicit and explicit processes, the underlying computations and neural substrates governing these processes remain poorly understood. Drawing on my research ranging from fine-grain sensorimotor psychophysics to large-scale crowdsourced datasets (test yourself here: multiclamp-c2.web.app), I will highlight core neuropsychological constraints and novel computational insights into sensorimotor learning. This body of work offers a fresh perspective regarding the cerebellum’s role in cognition and action and has motivated a new hypothesis concerning how the cerebellum coordinates both our physical and mental kinematics.

 

Bio: I am an incoming assistant professor of psychology at Carnegie Mellon University (Sep 2024). I have a background in theoretical mathematics (B.A. from Northwestern University), physical rehabilitation (D.P.T. from Northwestern University's Feinberg School of Medicine), and cognitive neuroscience (Ph.D. from UC Berkeley). Our lab's mission is to understand how humans master a near-limitless repertoire of movements, from brewing coffee to parallel parking. To achieve this, we will use a wide range of methods like computational modelling, psychophysics, patient testing, and neuroimaging. We expect our findings to not only generate new insights into learning and memory but also optimize rehabilitation and improve human performance.

Nous rejoindre

Lien vers nos offres

News

  1. Comment les insectes volants et les drones peuvent-ils discerner le haut du bas ? ( Franck Ruffier - Biorob)

    Une équipe de scientifiques européens des laboratoires de et l'ISM a mené des travaux en biologie dont les résultats représentent une étape importante dans la création de mini drones autonomes.

    un article CNRS a retrouver ICI

    un papier publié dans nature :

    Bibliographie

    Accommodating unobservability to control flight attitude with optic flow. G.C.H.E. de Croon, J.J.G. Dupeyroux, C. De Wagter, A. Chatterjee, D.A. Olejnik, F. Ruffier. Nature, le 19 octobre 2022.

  2. 9-12 Recherche / Industrie sur les neurosciences

    L’Institut Carnot STAR organise son deuxième 9-12 Recherche / Industrie sur le thème des Neurosciences. La séquence aura lieu toute la matinée du jeudi 27 octobre au CERIMED, sur le campus de la Timone à Marseille.

    programme ICI

    inscription ICI

    retrouvez Gaëtan Perrotte, Institut des Sciences du Mouvement - Stellantis

    Indicateurs posturaux et physiologiques pour la détection de la 11h25 somnolence au volant : application au véhicule autonome

  3. Les collab' | #4 AG2R La Mondiale et l'ISM ( Jean-Jacques Temprado)

    Seniors : l'activité physique grâce aux nouvelles technologies pour un maintien en bonne santé

    Dans le cadre de la Chaire "Active Aging 2.0”, l’ISM et AG2R La Mondiale ont initié, depuis 2018, une collaboration dédiée à la recherche et à l'innovation pour l'activité physique et la stimulation cognitive chez les seniors en bonne santé.

    Prévenir les effets du vieillissement

  4. Prix du meilleur papier à IMAV 2022 (Franck Ruffier)

    Felicitation !

     

     meilleur papier à IMAV 2022 (ICI ou ICI):

    L. Bergantin, C. Coquet, A. Negre, T. Raharijaona, N. Marchand, and F. Ruffier, “Using trajectory oscillation timing improves in-flight odometry based solely on optic flows,” in 13th international micro air vehicle conference, Delft, the Netherlands, 2022, p. 66–74. 

     

     

  5. Festival des Sciences de Marseille

    Les 15 et 16 octobre, rendez-vous Place Bargemon, sur le Vieux-Port, pour découvrir les sciences autrement !

    planning ICI

    ­

    Les Petits Débrouillards Provence-Alpes-Côte d'Azur vous accueillent sur le Festival des Sciences de Marseille, tout au long du week-end ! 

    Événement gratuit, organisé pour célébrer la diversité et la pluridisciplinarité de la recherche, il se tient cette année encore au cœur du centre-ville, Place Villeneuve Bargemon le samedi 15 octobre de 10h à 18h30, et de 10h à 18h le dimanche.

  6. foulez le sol de la Lune ou Mars grâce au CNRS
  7. Impact de l’activité physique et sportive sur les performances scolaires (Maxime Travert et Maxime Luiggi)

    Bonjour,

    Le cycle de séminaires Ampiric 2022/23 portera sur les conditions d’apprentissage et les facteurs ayant un impact sur la performance des élèves.

    Ce cycle débutera par le séminaire « L’impact de l’activité physique et sportive sur les performances scolaires » qui se tiendra le mercredi 19 octobre 2022 14h-16h30 au Lycée Simone Veil, Marseille.

  8. des cafards cyborgs pour sauver des vies ou espionner des ennemis (Stéphane Viollet)

Pages