Seminars and events

19 Sep 2019
14:00 à 16:00

Technologies de communication tactile : étude des processus perceptifs et cognitifs mis en jeu et mise en application. Salle de thèses (A1.04), Faculté des Sciences du Sport, Campus de Luminy, Marseille

Gabriel ARNOLD (Caylar SAS). Invité par Fabrice SARLEGNA.

Les technologies de communication tactile permettant de recevoir de l’information par la peau, par exemple via des vibrations, représentent une solution prometteuse lorsque la vision ou l’audition sont absentes, perturbées ou surchargées. En plus d’ouvrir un canal de communication supplémentaire, la modalité tactile permet de recevoir une information qualitativement différente qui peut s’avérer plus intuitive que les autres modalités sensorielles. Par exemple, dans une application de guidage et navigation, une répartition de plusieurs vibreurs autour de la taille permet d’indiquer des directions précises à suivre, de manière plus intuitive que lorsque cette information est donnée de manière verbale.

Au sein de la société Caylar, avec le soutien de la DGA, nous développons une technologie vibratoire haute-densité, qui permet de recevoir une information tactile riche pour des applications défense et sécurité (communication discrète et à distance en environnement perturbé ; guidage et navigation) mais également dans le domaine du sport et de la rééducation (apprentissage du geste, rééducation posturale, handisport).

La première partie de ma présentation décrira les travaux effectués en laboratoire sur les processus perceptifs mis en jeu lors de l’utilisation d’un dispositif de communication vibratoire. Ces travaux adressent principalement la question des cadres de références spatiaux adoptés lors de l’interprétation d’une séquence vibratoire présentée sur la peau. Ils montrent notamment que ces cadres de références varient lorsque les modalités visuelle et proprioceptive sont perturbées. La deuxième partie présentera le dispositif « Matrice tactile haute-densité » que nous développons et ses applications.

Parcours

Gabriel Arnold a obtenu un doctorat de psychologie cognitive à l’Université Paris Descartes en 2011, sous la direction du Professeur Eric Siéroff. Il a ensuite effectué cinq années de postoctorat au LIMSI puis à l’ISIR, sous la direction de Malika Auvray, avant d’intégrer la société Caylar en 2017 dans laquelle il occupe la fonction de chef de projet pour le développement d’une activité liée aux technologies de perception et communication.

5 Dec 2019
14:00 à 15:45

Computational Biomechanics  and Mechanobiology

Jérôme Noailly (Barcelona Centre for New Medical Technologies). Invité par Jean-Louis Milan.

 

 

Jérôme Noailly is principal investigator of the Multiscale and Computational Biomechanics  and Mechanobiology (MBIOMM) group (2014-SGR-1616). As a member of the  Department of Information and Communication Technologies and SIMBIOSys  group at UPF, he generated synergies to integrate medical image analysis  and machine learning dimensions into the MBIOMM activities. At the same  time, he was consolidating the combination of computational systems  biology approaches and biomechanical /multiphysics modelling, for  multiscale explorations of tissues and organs, in health and disease. In  2016, Jérôme was awarded a Ramon y Cajal fellowship (RYC-2015-18888)  from the Spanish government, and he is currently the Principal  Investigator of the Biomechanics and Mechanobiology Area of the Barcelona Centre for New Medical Technologies (BCN MedTech - 2017-SGR-1386).

Nous rejoindre

Lien vers nos offres