• L'ISM identifie les déterminants de l’expertise sportive et étudie leurs interactions
  • La VR aussi a sa place dans les laboratoires. C'est en tout cas la matière première sur laquelle travaille le Centre de réalité virtuelle de la Méditerranée installée au sein du campus de Luminy pour analyser le comportement humain.
  • SMART BOARD, une technologie brevetée et innovante issue des travaux de recherche du Dr Laurent Vigouroux. SMART BOARD est une prise d’entraînement destinée à la pratique de l’escalade en loisir ou compétition.
  • Thomas Pesquet et Lionel Bringoux échangent autour du projet FLEXMOVE
  • AntBot, le robot fourmi qui se déplace sans GPS
  • Dispositif expérimental utilisé dans le cadre de l'étude du geste d'atteinte en immersion sous l'égide du CNES, avec un scaphandre prototypique développé par COMEX sa.
  • "Virtushoot" (Financement Défi Instrumentation aux Limites du CNRS 2017) : un environnement virtuel portable dédié à l'étude in-situ du lancer au basketball.
  • Recherches Interdisciplinaires Innovantes en Sciences du Mouvement Humain
  • Une équipe de l'ISM est capable de quantifier la proprioception, appelée aussi le "sixième sens"
  • Comment les insectes en vol perçoivent-ils la gravité ? Les travaux de l'ISM ouvrent la voie à une future conception bio-inspirée des pilotes automatiques des aéronefs et des drones en faisant, à l’instar de la mouche, une économie de capteurs.
  • C’est une première mondiale : un robot aérien capable de modifier sa forme en plein vol !

Seminars and events

13 Feb 2020
14:00 à 16:00

Anytime, Anywhere: measuring movement using miniaturized wearable sensors

Andrea CEREATTI (Univ. de Sassari / PolyTechnique de Turin). Professeur Invité par Guillaume RAO et Fabrice SARLEGNA à l'ISM du 11 février au 10 mars 2020.

Recent technological advances in microelectromechanical system technology has opened new possibilities in the domain of human movement analysis, enabling us to “follow” participants outside the laboratory and to monitor individuals in real-world conditions. Magnetoinertial measurement units (MIMU), supplemented by other wearable technologies show great potential for capacity and performance assessment, diagnosis and intervention planning, and educational purposes. This seminar will outline state of-the-art measurement and estimation methods for the description of human joint kinematics and digital mobility parameters using MIMUs. It will also highlight the extent that validity depends on sensor modality, data fusion techniques, biomechanically derived features and the techniques employed.

 

Bio sketch

Professor Andrea Cereatti’s research focuses on the biomechanics of human movement and on the definition of methods, modelling techniques and protocols that improve insights into human motor function and allow for the clinical assessment of individual’s motor capacity and performance. Andrea obtained his Degree in Mechanical Engineering from the University of ROME TRE cum laude (2002) and a PhD in Bioengineering from the University of Bologna (2006) (winner of the Italian National Bioengineering PhD thesis award “Alberto Mazzoldi”, 2007). Since 2008 he has been a faculty member at the University of Sassari where he currently holds the position of Associate Professor. From 2016 – 2018 Andrea served as an Adjunct Professor of Bioengineering at the Politecnico di Torino. From 2009 to 2013, he was an elected executive council member of the Italian Society of Clinical Movement Analysis (SIAMOC) and from 2014 - 2018, was an elected member at large of the 3-D Analysis of Human Movement Technical Group of the International Society of Biomechanics (3DHMA).

5 Mar 2020
15:30 à 17:00

Mechanistic determinants of effector-independent motor memory encoding

Pratik MUTHA (Indian Institute of Techology). Invité par Fabrice SARLEGNA.

 

Coordinated, purposeful movements learned with one effector generalize to another effector, a finding that has important implications for tool use, sports, performing arts and rehabilitation. This occurs because the motor memory acquired through learning comprises components that are effector-independent. Despite knowing this for decades, the neural mechanisms and substrates that are causally associated with the encoding of effector-independent motor memories, remain poorly understood. Here we exploit inter-effector generalization, the behavioral signature of effector-independent memory representations, to address this crucial gap. We first show in healthy human participants that post-learning generalization across effectors is principally predicted by the level of an implicit mechanism that evolves gradually during learning and produces a temporally stable memory. We then demonstrate that interfering with left but not right posterior parietal cortex (PPC) using high-definition cathodal transcranial direct current stimulation impedes learning mediated by this mechanism, thus potentially preventing the encoding of effector-independent memories. We confirm this in our final experiment in which we show that disrupting left PPC but not primary motor cortex after learning has been allowed to occur, blocks inter-effector generalization. Collectively, our results reveal the key mechanism that encodes an effector-independent memory trace and uncover a central role for the PPC in its representation. Remarkably, the encoding of such motor memory components outside primary sensorimotor regions likely underlies a parsimonious neural organization that enables more efficient movement planning in the brain, independent of the effector used to act. 
 

12 Mar 2020
14:00 à 16:15

Vers des applications de l'imagerie polarimétrique pour la robotique mobile

Olivier MOREL (Laboratoire Electronique, Informatique et Image; Université de Bourgogne & CNRS). Invité par Julien SERRES.

La présentation traitera de mes principales activités de recherche autour de l'imagerie polarimétrique et de ses applications. L’imagerie polarimétrique est une technique permettant de représenter les informations de polarisation issues d’un objet ou d’une scène sous forme matricielle. Initialement dédiée à des applications d’analyse purement optique, elle s’est rapidement développée ces dix dernières années avec la mise sur le marché de caméras polarimétriques. Ces dernières permettent d’envisager des applications en robotique mobile car leur taille est devenue compacte et les informations de polarisation peuvent être exploitées en temps réel. Après avoir introduit quelques notions élémentaires, je présenterai les premières applications que nous avons développées en imagerie médicale sur l'analyse de mélanomes et sur la numérisation d'organes par laparoscopie. Puis je décrirai des applications orientées vers la vision avec le calibrage et l'utilisation de capteurs polarimétriques et omnidirectionnelles. Je terminerai mon exposé avec des applications dédiées à la robotique mobile avec l'analyse de scènes et l'estimation d'attitude par vision polarimétrique.

 

Bio :

Diplômé de l'école d'ingénieurs Polytech Savoie en 2001, Olivier Morel a obtenu un DEA en Informatique et Instrumentation de l'Image à l'Université de Bourgogne en 2002.

Il a soutenu sa thèse de doctorat en 2005 sur des travaux portant sur la reconstruction d'objets métalliques par imagerie polarimétrique. Il est depuis 2007, Maître de Conférences à l'Université de Bourgogne et ses travaux de recherche concernent principalement l'utilisation de l'imagerie non-conventionnelle : omnidirectionnelle, polarimétrique pour des applications en robotique mobile. De 2016 à 2018 il a coordonné le projet ANR VIPeR (VIsion Polarimétrique pour la navigation de Robots) qui a permis de développer cette thématique de recherche au sein de l'équipe ERL Vibot CNRS 6000.

19 Mar 2020
14:00 à 18:00

Neural control of movement execution

Stefania FICARELLA. Invitée par Fabrice SARLEGNA.

30 Apr 2020
14:00 à 16:15

Biomecanichs & Finite Element Modeling in Human.

Rachele Allena (ENSAM, Paris). Invitée par Martine Pithioux.

7 May 2020
14:00 à 15:30

Robotique autonome

Prof. Rochdi MERZOUKI (Polytech'Lille, Centre de Recherche en Informatique, Signal et Automatique de Lille). Invité par Franck Ruffier.

14 May 2020
14:00 à 15:30

Ant navigation.

Antoine WYSTRACH (Centre de Recherches sur le Comportement Animal – CNRS/Université Paul Sabatier, Toulouse ). Invité par Franck RUFFIER.

The remarkable navigational abilities of social insects are proof that small brains can produce exquisitely efficient, robust navigation in complex environments. Because social insects produce specialist foragers that are amenable to field and lab studies, they have been productive model systems for studies of navigation. Ideas derived from these studies of insect navigation have shown how simple mechanisms can produce robust and seemingly complex behaviour. I show here how simple low-resolution panoramic views, without the need for cognitive processes such as object identification or labelling provides an elegant solution to cope with the complexity of the world. Recent insect navigation research has only been possible because of techniques enabling the recording of visual scenes from the perspective of the insect. Without such techniques one has to intuit an animal’s point of view (its Umwelt) and I discuss how this may lead to unhelpful assumptions about the cues available for navigation. In the future, ants running on a track ball in front of screens displaying ecological environments may provide a powerful tool to understand how complex behaviours can emerge from the interaction between brain, body and environment.

Post-scriptum :

Antoine Wystrach obtained his licence in biology in Caen, with a special focus on neuroscience and ecology. He then went to Paris 13 University for a master in Ethology, where animal behaviour is studied at the crossroad between ecology, neuroscience and psychology. AW started his own research project on ant visual navigation and realised a PhD combining lab (in the university of Toulouse Paul Sabatier) and field experiments in Australia (with Macquarie university). He then obtained 2 years founding from the the Fyssen Foundation to pursue his research on ant navigation in Sussex University, with a stronger focus on modelling. AW then went at the University of Edinburgh involved in a European project with the aim of modelling the neural mechanisms underpinning learning in drosophila larvae. He pursues in the mean time his research on ant navigation by collaborating with his previous lab in Sussex and Macquarie Universities. Beyond the field of insect navigation, AW’s research shows how apparently complex behaviours can arise from surprisingly simple explanations, and thus has an impact in the field of comparative cognition.

Nous rejoindre

Lien vers nos offres

News

  1. "Marseille-Cassis : une course mythique comme terrain de recherche" (Caroline Nicol - AdapJuste)

    Les Jeudi du CNRS,  Jeudi 14 novembre 2019

    entrée gratuite, de 18h à 19h30 sur le campus Joseph Aiguier à Marseille

    A l’occasion des 80 ans du CNRS, 80 personnels CNRS, 23 femmes et 57 hommes, âgés de 24 à 65 ans, s’élanceront au départ du Marseille-Cassis le 27 octobre. Cette course à pied mythique, qui fête cette année ses 40 ans, réunit 20 000 participants du monde entier dont 30% de femmes.

     

  2. treize minutes (Stéphane Viollet - Biorob)

    Treize minutes Marseille en direct sur https://treize.lis-lab.fr/ .

    Jeudi 5 décembre à 17h et à 20h30 à l'Espace Julien et en direct en streaming sur internet.

     

    Petites conférences pluridisciplinaires rythmées : 6 intervenants, 13' par orateur !

     

    Une salle comble, des vidéos vues par des milliers d'internautes : les Treize Minutes Marseille sont de retour pour une septième édition de ce « butinage » intellectuel qui a fait le succès des conférences TED.  Des sujets variés abordés par des intervenants d’horizons divers allant des sciences humaines et sociales aux sciences expérimentales…

     

  3. Etude scientifique sur la fatigue musculaire - 80 ans du CNRS - 40 ans du Marseille-Cassis

    Dans le cadre des 80 ans du CNRS, la délégation régionale Provence et Corse a constitué une équipe de 80 coureurs CNRS et est partenaire du Marseille-Cassis, en collaboration avec le CAES.

    `

  4. Y-a-t-il un pilote dans l'oiseau ? (Franck Ruffier - Biorob)

    Lorsque les goélands volent vers l'avant, la mer balaie leur champ visuel d'avant en arrière. Ce "flux optique" leur fournit des informations cruciales sur la vitesse et la hauteur. La perception de ce flux optique serait-elle impliquée dans une sorte de «pilote automatique» ? C'est ce que vient de démontrer une équipe européenne qui a développé un modèle mathématique de contrôle d’altitude appelé «régulateur de flux optique». En effet, ce modèle prédit l’altitude de vol des goélands. Leurs travaux sont publiés dans la revue Royal Society Interface.

     

  5. Sciences et Avenir N°872 - octobre 2019 (Guillaume Rao - P3M)

    "Le TechnoSport : la recherche pour l'innovation dans le sport", à retrouver dans Sciences et Avenir du mois d'octobre (n°872) !

  6. Comment le Technosport d'Aix-Marseille Université sert l'innovation sportive (Guillaume Rao - P3M)

    Le scénario est presque un rêve. Voir la France tout en haut du classement des nations médaillées lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Une performance qui passera peut-être par... Marseille. Plus précisément par le TechnoSport Aix-Marseille Université de Luminy. "Il s'agit d'un lieu où l'on étudie les mouvements humains sous un aspect multidisciplinaire", présente Guillaume Rao, maître de conférences et responsable scientifique de cette plateforme.

  7. Journées Européennes du Patrimoine à Nîmes (21 septembre 2019) - (Julien Serres - Biorob)
  8. Laurent VIGOUROUX au sein de l'espace recherche du festival #SportUNLIMITECH

Pages